Financement sans intérêt sur 3 ans

20% Réduction comblement à l'acide hyaluronique

** Seulement jusqu'au 26 juillet **

Différence entre rhinoplastie et septoplastie

Qu’est-ce qu’une rhinoplastie simple, une rhinoplastie complète et une septoplastie ?

La rhinoplastie est l’intervention chirurgicale utilisée pour remodeler le nez et améliorer son aspect esthétique de face et de profil.

Lorsque l’intervention chirurgicale a pour but d’améliorer la fonction respiratoire, on parle de
septoplastie
.

Le terme rhinoseptoplastie désigne donc l’opération qui combine l’objectif esthétique et fonctionnel.

Il existe deux techniques principales :

  • Rhinoplastie simple

Il s’agit de la technique la plus utilisée, qui consiste à corriger la partie cartilagineuse du nez et qui présente un grand avantage : il n’y a pas de cicatrice visible.

Elle consiste à améliorer de petits détails de la pointe large ou tombante, du septum ou du dorsum, qui, une fois corrigés, transforment un nez aux caractéristiques gênantes en un beau nez en harmonie avec le visage et la personnalité du patient. Cette opération peut être réalisée sous anesthésie locale ou sous sédation en ambulatoire.

Elle ne nécessite pas d’emballage nasal, ne provoque pratiquement pas d’ecchymoses et ne nécessite pas d’attelle nasale car elle ne touche pas les os.

  • Rhinoplastie complète

Il s’agit d’une intervention plus laborieuse que l’intervention simple. Elle est utilisée pour les cas plus complexes, en particulier pour les grands défauts de la pointe, le dorsum ou la rhinoplastie secondaire. Les structures du nez sont accessibles par une incision minimale à la base de la columelle. Par cette incision, toute l’anatomie nasale est exposée, ce qui nous permet de sculpter et de modeler les cartilages de la pointe ainsi que les os du nez, formant ainsi une nouvelle structure.

Cette procédure peut être réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale avec sédation. Elle nécessite un séjour d’une nuit et un emballage nasal pendant 24 à 48 heures. Elle nécessite le port d’une attelle nasale pendant 10 à 15 jours et provoque généralement des ecchymoses au niveau des paupières, qui disparaissent au bout d’une à deux semaines.

L’intervention permet de rendre plus harmonieux le profil et la morphologie du nez et donc du visage en général, surtout si elle est combinée à une mentoplastie, une cheekplastie ou une otoplastie (on parlera alors de perfiloplastie).

En général, les patients consultent pour cette chirurgie parce qu’ils recherchent.. :

Rhinoplastie, chirurgie du nez

  • réduire la taille d’un nez surdimensionné
  • éliminer la bosse à l’arrière du nez
  • modification de la pointe du nez
  • modification de l’arrière du nez
  • fermeture ou rétrécissement des narines
  • modifier l’angle du nez par rapport aux lèvres
  • modifier l’angle du front par rapport au nez

L’opération consiste à remodeler ou à réduire le squelette ostéocartilagineux.

Afin d’obtenir un résultat proportionné et harmonieux, il est important de considérer l’ensemble de la structure faciale du patient et non le nez comme un élément séparé.

Les patients se réfèrent souvent à des nez de mannequins, mais ceux-ci ne peuvent pas être adaptés à leur propre visage.

Si la rhinoplastie est réalisée par un professionnel qualifié et à jour, elle est très satisfaisante. Il est donc essentiel que le chirurgien connaisse toutes les techniques chirurgicales afin d’obtenir un résultat optimal pour chaque patient.

Qui sont les candidats à cette chirurgie ?

La rhinoplastie est indiquée pour les patients qui souhaitent améliorer l’aspect esthétique de leur nez, ainsi que pour corriger des déformations congénitales ou acquises à la suite d’un traumatisme.

Comme toute autre opération chirurgicale, la rhinoplastie doit également être pratiquée sur des patients en bonne santé. Lors de la première visite, le chirurgien peut donc demander des examens pour évaluer les éventuels facteurs de risque.

Il n’y a pas d’âge limite à respecter, mais il est important d’attendre le développement complet de l’os et du cartilage avant d’intervenir. Il est donc possible d’opérer à partir de l’âge de 15-18 ans, car le nez de la personne ne changera pas.

Pour évaluer le candidat, le chirurgien doit procéder à une analyse complète et approfondie du visage en tenant compte de ses proportions.

Comment choisir un chirurgien pour l’opération du nez ?

Le patient qui envisage de se faire refaire le nez doit, dans un premier temps, rechercher un chirurgien plasticien, car ce sont les meilleurs professionnels dans ce domaine. En Espagne, les chirurgiens qui pratiquent la rhinoplastie, ainsi que la rhinoseptoplastie, sont des chirurgiens plasticiens.

Il existe des spécialistes de l’oreille qui peuvent également pratiquer la rhinoplastie, mais leurs connaissances ne sont pas aussi approfondies.

Ensuite, il est essentiel de vérifier les antécédents et la formation dans la spécialité du chirurgien choisi.

Comment se déroule la première consultation avec le chirurgien ?

La première visite avec le chirurgien est la plus importante, car elle permet au patient d’exprimer tous ses doutes, ses craintes et ses attentes concernant l’intervention et les résultats qu’il souhaite obtenir. Votre état de santé général sera évalué et vos antécédents médicaux seront pris en compte.

Lors de la première visite, il est expliqué au patient que l’objectif de la chirurgie nasale est double. Il s’agit, d’une part, de créer un contour naturel, attrayant et esthétique et, d’autre part, de corriger les structures anatomiques présentant un fonctionnement anormal afin d’améliorer la fonction respiratoire, ce qui permet d’atteindre les deux objectifs.

Le résultat final dépend de l’anatomie osseuse, cartilagineuse et dermique de chaque individu. De cette manière et devant le miroir, toutes les options chirurgicales et la technique chirurgicale la mieux adaptée aux souhaits et aux possibilités du patient doivent être expliquées à ce dernier.

Quelle est la procédure ?

La rhinoplastie doit être réalisée dans une salle d’opération entièrement équipée, dans une clinique ou un hôpital.

L’opération est réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale avec sédation, de sorte que le patient ne ressent aucune douleur pendant l’intervention.

Le choix de l’anesthésie dépendra des caractéristiques du patient, suivant les indications jugées les plus sûres et les plus appropriées par le chirurgien pratiquant l’opération.

En fonction des préférences du médecin et du patient et de la technique utilisée, la rhinoplastie peut être réalisée en ambulatoire (sortie de l’hôpital peu après l’opération) ou avec une nuit d’hospitalisation et une période d’observation.

La durée de la rhinoplastie est très variable selon les cas et peut durer entre 1 et 3 heures.

La différence entre la rhinoplastie et la septoplastie - photo 1

Différences entre rhinoplastie esthétique et fonctionnelle

Examinons maintenant en détail les différences entre la rhinoplastie cosmétique et la septoplastie fonctionnelle :

  • Rhinoplastie esthétique

    Cette opération permet de corriger divers défauts esthétiques du nez. Une fois que le défaut à corriger a été identifié, il incombe au chirurgien, par le biais d’une analyse préopératoire du visage, d’établir une nouvelle forme qui soit proportionnelle et équilibrée par rapport au reste du visage.

Anciennement Puis
  • Septoplastie ou correction d’une déviation de la cloison nasale

    La déviation de la cloison nasale peut avoir des causes congénitales ou traumatiques (cette dernière est associée à une rupture de la cloison et des cornets) et peut entraîner non seulement des difficultés respiratoires, mais aussi des changements esthétiques (nez tordu ou asymétrique) et des symptômes tels que des maux de tête, des troubles de l’audition, des sinusites et des pharyngites.

Lors d’une septoplastie, les parties cartilagineuses et osseuses déformées sont retirées et repositionnées dans l’axe médian correct. Souvent, cette chirurgie s’accompagne également d’une rhinoplastie esthétique au cours de la même opération (rhinoseptoplastie).

Différence entre rhinoplastie et septoplastie-photo-2

Alternatives non chirurgicales à la rhinoplastie

Pour les cas moins compliqués et pour ceux qui ne présentent que des défauts mineurs, comme une petite bosse par exemple, des alternatives non chirurgicales à la rhinoplastie sont possibles.

  • Rhinomodelage ou rhinofilling non chirurgical

    Les produits de comblement du nez ou rhinofillers sont formulés à base d’acide hyaluronique, une substance naturelle déjà présente dans notre corps et donc pratiquement dépourvue de contre-indications et utilisable pour tous les types de patients. L’infiltration d’acide hyaluronique peut être utilisée pour éliminer certains défauts esthétiques du nez, en particulier les petites bosses ou le « nez en selle ». Cependant, cette technique ne peut fonctionner que sur les petits nez : si le nez ou le défaut est important, la seule possibilité est la chirurgie.

L’avantage du rhinofiller est sa rapidité d’exécution (30 minutes en ambulatoire) et de récupération (le rétablissement du patient est immédiat). Toutefois, le rhinofiller présente l’inconvénient d’offrir un résultat temporaire (maximum 12 mois) et ne peut pas être utilisé pour corriger les grands nez ou les défauts majeurs.

  • Rhinoplastie avec fils de traction

    Cette technique permet d’intervenir sur la pointe du nez, en la relevant ou en la rétrécissant. La rhinoplastie par suspension ou fil de traction est une intervention ambulatoire rapide réalisée sous anesthésie locale et ne nécessitant pas d’hospitalisation, ce qui permet au patient de reprendre immédiatement ses activités quotidiennes normales. Les fils sont introduits par un tout petit trou pratiqué à la base du nez : si l’on veut soulever la pointe, ils passeront par l’arrière du nez, tandis que si l’on veut restreindre le nez, les fils seront passés d’une ala nasale à l’autre horizontalement.

L’avantage est que, contrairement à la technique chirurgicale, l’intervention est rapide et n’entraîne qu’un léger gonflement ou un hématome au niveau de l’injection, qui se résorbe en quelques jours.

L’inconvénient est que le résultat ne sera que temporaire et durera environ 12 mois, maximum 18 mois.

Différence entre rhinoplastie et septoplastie - photo 4

Quelques conseils avant l’opération

La rhinoplastie est une chirurgie esthétique qui suscite une certaine inquiétude chez les patients. Nous vous recommandons de prendre quelques précautions et de suivre les lignes directrices suivantes :

  • Effectuer tous les examens préopératoires indiqués par le chirurgien (analyses sanguines, électrocardiogramme et radiographies du thorax) pour évaluer la bonne santé et ne pas prendre de risques inutiles.
  • Interrompre la prise de médicaments vasoconstricteurs et anticoagulants (aspirine et certains analgésiques) au moins une semaine avant l’opération.
  • Arrêter de fumer et de boire des boissons alcoolisées au moins un mois avant l’opération.
  • Nettoyez-vous bien la veille de l’opération.
  • Ne vous maquillez pas le jour de l’opération.
  • Se rendre à la clinique avec un membre de la famille ou un ami le jour de l’opération, qui pourra également assister le patient les premiers jours après l’opération, si nécessaire, en raison du gonflement des paupières.

Période postopératoire de la rhinoplastie

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la chirurgie du nez n’est pas douloureuse.

L’inconvénient le plus important est peut-être la gêne occasionnée par le port d’un pansement nasal pendant 24 heures et d’un plâtre ou d’une attelle nasale pendant 7 à 14 jours.

En dehors de ces deux situations nécessaires communes à toutes les corrections nasales, la période postopératoire est très bien tolérée.

Quant aux ecchymoses postopératoires, elles varient sensiblement d’un patient à l’autre. Mais il faut s’attendre à des ecchymoses dans la région sous-palpébrale pendant au moins 10 jours. Après cette période, la peau aura un aspect normal.

Un œdème (gonflement) est également fréquent, en particulier au niveau de l’extrémité nasale. L’accumulation de liquide inflammatoire est normale et s’estompe au fil des jours pour disparaître complètement au bout d’un mois environ. Après 10 à 15 jours, le patient peut reprendre ses activités quotidiennes normales.

Quelques conseils à suivre pendant la période postopératoire :

  • Ne vous mouchez pas pendant les premières semaines.
  • Suivez les instructions du chirurgien pour le nettoyage et l’entretien du nez.
  • Évitez de baisser la tête pendant les premiers jours.
  • Ne pas porter de lunettes pendant les premières semaines
  • Ne consommez pas d’aliments ou de boissons très chauds pendant au moins 2 semaines.
  • Évitez les efforts physiques importants et les chocs éventuels, surtout pendant les premières semaines.

Le résultat de la rhinoplastie

Le résultat d’une rhinoplastie esthétique montre une amélioration de la forme du nez et du visage sans modifier radicalement les traits du visage. Il est visible après 10 jours lorsque l’attelle est retirée.

Les résultats définitifs sont visibles au bout de 6 mois, lorsque l’œdème et le gonflement ont complètement disparu, c’est-à-dire que si le changement est perceptible, il s’améliore encore au fil des mois.

Les résultats obtenus par la rhinoplastie sont permanents et définitifs au fil des années.

Pour un bon résultat, les lignes du nez doivent être harmonieuses, les narines symétriques et l’angle entre les lèvres et le nez bien défini.

Pour obtenir un résultat naturel, le chirurgien doit faire preuve d’une grande expertise et d’une grande vision artistique. Il est essentiel que le nez ne soit pas visible, c’est-à-dire qu’il soit en équilibre avec le reste du visage et qu’il ne montre pas qu’il a été opéré. En outre, les résultats doivent être satisfaisants sur le plan esthétique et fonctionnel.

Un point à prendre en compte est le type de peau que le patient a sur le nez. La peau épaisse conserve davantage la mémoire de la forme du nez et ne s’adapte pas complètement à la nouvelle structure cartilagineuse obtenue par la chirurgie pendant quelques mois.

Quant aux cicatrices, elles sont cachées à l’intérieur du nez, sauf en cas de réduction des narines. Si le patient est opéré par la technique ouverte, une petite cicatrice peut être visible dans la partie la plus étroite de la columelle, qui peut être droite, en escalier ou en forme de V, et sera imperceptible avec le temps.

Différence entre rhinoplastie et septoplastie - photo 5

Rhinoplastie secondaire

Dans certains cas, les patients doivent subir une seconde opération pour corriger un défaut qui subsiste après la première opération. 7 à 8 % des patients opérés pour la première fois ont besoin d’une retouche pour améliorer le résultat de la première opération par quelques corrections. Cette seconde intervention est particulièrement indiquée pour les patients ayant subi une rhinoplastie partielle.

Lorsqu’elle est pratiquée pour corriger une déformation du nez, une irrégularité de la pointe ou des narines ou une déviation de la pointe ou de la pyramide, on parle de chirurgie plastique reconstructive.

Une rhinoplastie secondaire peut être réalisée 6 à 10 mois après la première opération. Elle est réalisée sous anesthésie locale ou générale et la période postopératoire est similaire à celle de la première opération. Toutefois, les risques peuvent être plus importants. Par exemple, dans le cas des greffes de cartilage, elles peuvent modifier l’apparence du nez. Par conséquent, l’indication et la planification d’une rhinoplastie secondaire doivent être effectuées par un spécialiste.

Risques et complications possibles de la chirurgie du nez

Les effets secondaires possibles de la chirurgie du nez sont les suivants :

  • Œdème ou gonflement temporaire
  • Ecchymoses sur le nez et autour des yeux
  • Saignements de nez
  • Sensation de congestion ou de nez bouché
  • Rougeur du nez due à la dilatation des capillaires
  • Douleur dans la zone traitée

Doutes et questions fréquemment posées

Quelle est la différence entre la rhinoplastie et la rhinoseptoplastie ?

La rhinoplastie consiste uniquement en un remodelage morphologique de la pyramide nasale. La rhinoseptoplastie consiste en un remodelage de la pyramide nasale, mais aussi en une correction fonctionnelle du septum et des cornets inférieurs.

A partir de quel âge peut-on pratiquer une rhinoplastie ?

Ce qui compte, c’est la maturité physique du patient. Certains patients présentent des caractéristiques infantiles même après l’âge de 18 ans et de nombreux enfants ont achevé leur cycle de maturation osseuse à l’âge de 16 ou 17 ans. C’est pourquoi le bon sens et une évaluation diagnostique par le chirurgien sont nécessaires.

Quel spécialiste contacter pour une rhinoplastie ?

La rhinoplastie (cosmétique et fonctionnelle) est réalisée par des chirurgiens plasticiens.

L’opération est-elle douloureuse ?

Le patient ne remarque rien car il est sous sédation et sous anesthésie. La période postopératoire est très indolore et tolérable. Le médecin peut prescrire des analgésiques pour soulager l’inconfort, mais la plupart des patients ne les prennent pas car ils ne causent pas d’inconfort majeur.

Dans quelle position puis-je dormir après une rhinoplastie ?

Dormir avec la tête surélevée à environ 30° et dans n’importe quelle position à l’exception de la position couchée (ventre et visage vers le bas) pendant au moins 1 mois.

Les rhumes et les éternuements après une rhinoplastie peuvent-ils compromettre le résultat ?

Les premiers jours, essayez d’éternuer la bouche ouverte, après quoi tout ira bien.

Combien de temps faut-il pour reprendre une activité physique après une rhinoplastie ?

Minimum deux semaines, puis vous pouvez commencer à réguler l’intensité et à augmenter progressivement le rythme.

Puis-je prendre l’avion si j’ai subi une rhinoplastie ?

Après 7 jours, il n’y a plus de problème. Idéalement, la période post-opératoire devrait s’écouler.

Puis-je aller à la plage après une rhinoplastie ?

Il est recommandé d’éviter la plage, l’eau de la piscine et le soleil pendant au moins 10 jours après l’opération, puis de voir si le médecin donne son accord. Utilisez toujours un indice de protection élevé.

La rhinoplastie peut-elle être effectuée deux fois ?

Oui, mais cela doit être indiqué par le chirurgien et vous devez attendre au moins 6 à 8 mois après la première intervention.

ARTICLES CONNEXES

Retour en haut